Psammodynastes pulverulentus

 

Description : Psammodynastes pulverulentus est un petit colubridé de 40 à 60cm en moyenne. Sa coloration peut variée énormément suivant les spécimens, en général dans des tons de brun plus ou moins foncés. Sa tête est triangulaire, ce qui les fait ressemblés à des viperidés. C'est un espèce opisthoglyphe dont le venin ne doit pas être négligé.

Distribution : Bangladesh, Birmanie, Bhoutan, Cambodge, Chine, Hong Kong, Inde, Indonésie, Laos, Malaisie, Népal, Philippines, Sri lanka, Taiwan, Thaïlande, Vietnam.

Comportement : Bien que pas strictement arboricole, cette couleuvre partage son temps entre les branchages et l'eau. La journée elle reste lovée sur une branche ou bien, plus rarement, au sol, dans de la mousse ou au milieu des feuilles mortes. La nuit elle est très active, chassant près de l'eau toute les proies passant à sa portée, principalement des grenouilles.

Terrarium : Cette espèce étant en partie ophiophage, il faut élever les spécimens séparéments. J'utilise des terrarium de 40x30x40, avec un assez grand bac d'eau.

Tout substrat utilisé en terrariums tropicaux habituels peuvent êtres utilisés, bien que personnellement, aux vues des moeurs de l'espèce j'ai opté pour un substrat d'humus de coco, de sphaigne et de feuilles mortes melangés. La taille de l'animal le permettant, j'ai choisi de planté les terrariums avec des plantes naturelles, plus esthétiques et favorise un gain d'hygromètrie. L'utilisation de plantes en plastique est tout à fait possible.

Température et hygromètrie : Cette espèce n'apprécie pas les fortes chaleures. J'ai mes terrariums à 24°, avec une petite zône plus chaude à 28°. L'hygromètrie est située aux environs de 70% avec un pic journalier à 80% lors des brumisations.

Alimentation : Principalement grenouilles, lezards et serpents, mais aussi insectes, vers de terre et rongeurs. Ces derniers ne sont pas toujour acceptés par les psammodynaste.

Reproduction : Ovovivipares, la femelle fait entre 6 et 14 jeunes en moyenne. Les jeunes sont très petits, environs 8cm de long et 1mm de largeure ! Les demarés est assez difficile. On peut leurs proposés des insectes, des alevins de petits poissons(guppy par exemple), morceaux de vers de terre... Il est inutile d'envisager un gavage, vu la taille des animaux celà est quasiment impossible.

Acclimatation : Difficile, la plupart des spécimens sauvages n'acceptent que des grenouilles et lézards. Ils sont de plus très souvents fortements parasités et deshydratés.

Remarques : Espèce aggressive, son venin est peu connu, souvent négligé, il semblerais qu'il ai pu causer des envenimations assez importantes. C'est l'un des très rares serpents qui possède 3 hemipénis.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site