Candoia carinata

 

Distribution : Indonesie, Papouasie Nouvelle Guinée, Îles Salomons.

Descriptions génerale : Ce petit boïdé mesure de 40 à 60cm, les femelles sont plus grandes et plus épaisses que les mâles. La coloration est extremement variable, un fond variant de gris à brun, dans des tons plus ou moins foncés, les motifs(lignés ou en zigzag) sont en général plus foncés que la couleur de fond. Le museau est carré et assez allongé, ce qui fait le charme de cette espèce.

Milieu de vie : Cette espèce habite les forêts tropicales et zones marécageuses. On la retrouve aussi dans les plantations et aux abords des habitations.

Alimentation : Dans son milieu naturel, le Candoia se nourrissent principalement d'amphibiens et d'oiseaux, parfois de lézards et plus rarement de rongeurs. En captivité il peut être difficile de leurs faire accepter le rongeur.

Conditions de maintenance : Je maintiens mes specimens séparément dans des terrariums de 30x30x45cm, avec de la sphaigne comme substrat et un bac d'eau d'environs 1/4 de la surface au sol. La décoration est composée de lianes et de plantes épiphytes. Ils sont maintenus à température de ma pièce d'élevage, soit 24 a 30°C suivant la saison et le moment de la journée. Je vaporise quelques secondes tous les soirs.

Eclairage : J'éclaire 10h par jour avec un néon 2% d'UVB. Un néon me permet d'éclairer 3 terrariums.

Reproduction : J'ai reproduit 2 fois cette espèce. Il faut conditionner les reproducteurs en créant une saison des pluies sur une période de 2 mois. Pour ce faire, je pulvérise 2 fois par jour durant une dizaine de secondes. Les spécimens sont mis en présence avant la saison des pluies et sont séparés environs 2 mois après la fin de cette saison. Environ 4 à 6 mois plus tard, la femelle mettra au monde de 5 à 10 jeunes environs (5 et 8 chez moi). Les jeunes sont très petits à la naissance et peuvent être problématique à nourrir, soit par gavage avec des morceaux de souriceaux, soit à nourrir avec de jeunes grenouilles ou lézards. Ils sont maintenus en boite plastique, dans les mêmes conditions que les adultes.

Remarque : Il est difficile de trouver des specimens nés en captivité, et les spécimens sauvage peuvent être problematiques à acclimater.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site